Journaux

10 millions d'estivants attendus 

Bientôt le rush
La saison débutera le 1er juin et durera jusqu'au 3 septembre 2019.
Tout est fin prêt pour que les millions d'estivants qui choisissent, chaque année, l'une des plages de la wilaya de Tizi Ouzou soient accueillis dans les meilleures conditions possibles. Beaucoup de problèmes qui se sont posés lors des dernières saisons estivales ont été réglés. C'est le cas entre autres de celui de la pénurie d'eau potable. Des mesures concrètes ont été prises pour que l'eau soit désormais disponible tout au long des trois mois que dure la saison estivale aussi bien dans la daïra de Tigzirt qu'à Azeffoun. La saison estivale 2019 débutera le 1er juin et durera jusqu'au 3 septembre 2019. Toutefois, les responsables locaux dont ceux de la direction de wilaya du tourisme et de l'artisanat ont choisi de n'organiser la traditionnelle cérémonie d'ouverture officielle de la saison estivale que le 22 juin pour des raisons pratiques. Il s'agira en effet de la période propice pour le lancement de cette saison car ce sera la fin de tous les examens scolaires et universitaires de fin d'année. De ce fait, les conditions s'y prêteront mieux car les enfants et les adolescents sont partie prenante de cet événement, faut-il le rappeler. Au total, huit plages seront prêtes pour accueillir les estivants qui jetteront leur dévolu sur la wilaya de Tizi Ouzou pour y passer leurs vacances. Quatre plages sont situées dans la daïra de Tigzirt (à 40 kilomètres au nord du chef-lieu de wilaya) et quatre autres à Azeffoun, à 65 kilomètres de la ville de Tizi Ouzou. Malheureusement, les trois autres plages qui devaient entrer en service cette année pour atteindre les 13 plages ne sont pas encore prêtes. Il s'agit de trois plages pour lesquelles la direction du tourisme et de l'Artisanat de la wilaya de Tizi Ouzou a demandé un budget de 1 million de DA pour leur réaménagement et leur adaptation. Il est fort probable qu'elles soient prêtes pour la saison estivale 2020, a-t-on appris. Ces trois plages, en dépit du fait que pour l'instant la baignade y interdite, sont toutefois prises d'assaut par les vacanciers, avec un risque réel et énorme en s'y rendant. D'ailleurs, la majorité des noyades mortelles y est enregistrée, faut-il le rappeler. La nouveauté positive cette année aussi bien à Tigzirt qu'à Azeffoun, c'est la mise en oeuvre de plusieurs nouvelles infrastructures d'accueil. Ainsi, a-t-on appris, à partir de début juin, pas moins de quatre nouveaux hôtels seront fonctionnels aussi bien à Tigzirt qu'à Azeffoun. Il y aura également le renforcement des infrastructures d'accueil avec la mise en service de quatre nouvelles auberges de jeunes, ainsi que d'un village touristique, un centre de vacances et enfin d'un camp de toile. Au total, tous ces nouveaux établissements sont dotés d'une capacité de 1660 lits qui s'ajouteront aux 7500 lits existants. Toujours dans le cadre de la préparation de la saison estivale, plusieurs réunions multisectorielles ont eu lieu ces derniers jours associant notamment les maires des localités concernées par cet événement comme Tigzirt, Iflissen, Azeffoun et Ait Chaffaâ. Toutes les mesures inhérentes, notamment à l'hygiène des plages, à l'aménagement des parkings et des pistes menant vers les plages, à l'embellissement des villes et des sites touristiques dont les ruines romaines ainsi que le plan de sécurité «spécial saison estivale» ont été prises.